Julien SITE

Julien DUTHU, contrebasse

Julien Duthu a débuté la musique en autodidacte par la basse électrique. Ses influences musicales sont principalement le jazz et les musiques actuelles. Aprés avoir étudié à l’ «Académie d’Art et de musiques actuelles de Toulouse», il a suivi la formation musicale du conservatoire de Toulouse. Pendant cette période, il joue prés de 8 ans dans le groupe funk toulousain  » Godzilla ».

Ce n’est que fin 2001 que Julien  commence la contrebasse et se perfectionne lors des stages de rencontres internationales de contrebasse de Capbreton avec plusieurs grands noms du jazz tels que Hein Van de Geyn, Larry Grenadier, et Riccardo Del Fra (stage Marciac 2004). Il suit alors entre 2003 et 2004, les enseignements du saxophoniste Richard Calléja ( ateliers Jazz).

Julien obtient par la suite son DEM de Jazz et de musiques improvisées ainsi que son Diplôme d’Etat de Musiques Actuelles.

Sa collaboration avec le pianiste Rémi Panossian en 2003 (Duo Piano-contrebasse) aboutit à la sortie nationale de l’album « No End… » chez  Nocturne (Octobre 2005).

En 2008, la sortie de leur deuxième album  » Two » chez Plusloin music/ Harmonia Mundi est récompensé par le  Trophée « Jeune Talent » du Festival Jazz à Montauban, et remis par François Lacharme, directeur de l’académie du Jazz. Lauréats du programme JAZZ PRIMEUR 2009 (programme de diffusion à l’étranger proposé par CULTURESFRANCE) cela les amènent à se produire sur des scènes internationales telles que «Taipei International Jazz Festival» (Taïwan), «Almaty Jazz Festival» (Kazakhstan), «Bishkek Jazz Festival» (Kirghizistan), Tel aviv, «OndaJazz» et «Bflat Jazz club» ( Portugal).

En 2006, invité à se produire au Festival de Jazz in Marciac, il accompagne l’accordéoniste Richard Galliano avec l’orchestre à cordes du CNR de Toulouse. En 2009, il participe au projet «Natalie Dessay chante Michel Legrand», mis en scène par Laurent Pelly, au Théâtre National de Toulouse (TNT).

Cependant, l’année 2009-2010 s’avérera la plus déterminante. Julien décide de se retirer de la scène afin de prendre du temps pour travailler et approfondir l’étude de la contrebasse. Pour cela, invité par Hein van de Geyn, il effectue des allers-retours à Rotterdam qui vont lui permettre d’acquérir une meilleure technique et musicalité.

En 2011, il joue en trio aux cotés d’André Ceccarelli et Enrico Pieranunzi.

Actuellement, associé à différentes formations (du trio au Big Band), il participe à de nombreux projets comme le quartet « Round about Monk » composé de Géraldine Laurent, Serge Lazarevitch et Pierre Dayraud ou encore le trio de Grégory Daltin, Initiative H, le Big Band Brass  » Canciones » de Jean Marc Padovani et Paloma Pradal.

C’est fin 2013, que Julien décide de former son quartet  » Little radio » regroupant des musiciens incontournables de la scène jazz: Camille Secheppet, Robin Fincker, Pierre Pollet. Une musique influencée de toute la scene new-yorkaise contemporaine, qui mêle le jazz, le Rock et l’improvisation (Enregistrement de l’album fin 2014).

En 2014, son voyage à New-York lui permet de rencontrer une nouvelle culture, de jouer autrement, participer à des sessions , ainsi que de prendre des cours avec Joe Martin.

Il enseigne également depuis plusieurs années: Intervenant en contrebasse, atelier trio et coordinateur pédagogique du stage international de contrebasse et Trio Jazz du festival « Fugue en Pays jazz » de Capbreton; Professeur de contrebasse à Music Halle (Toulouse), Intervenant dans la classe de jazz et musiques improvisées du conservatoire de Montauban mais aussi lors des stages d’été: Jazz au vert et Jazz à Foix