Le projet du Daltin trio

Après plusieurs concerts en Trio et suite à différentes expériences individuelles au sein d’ensembles orchestraux prestigieux, germa l’idée d’orchestrer et de retravailler le répertoire actuel, composé de reprises de la musique latino-américaine et de compositions, pour un effectif d’orchestre à cordes (Violons 1, Violons 2, Alti, Celli, Contrebasses) auquel viendraient s’ajouter une partie de percussions ainsi qu’un trio d’instruments à vents (Flûte, Clarinette, Hautbois).

Outre le fait de repenser le répertoire, un des moteurs principaux de cette démarche artistique fût la notion de partage et de rencontre avec d’autres instrumentistes.
Le programme alterne des morceaux joués en trio et des pièces arrangées avec l’ensemble instrumental.
Sur un programme d’une dizaine de titres, quasiment les trois quart du répertoire sont joués avec l’orchestre. Les morceaux en Trio étant là pour donner une ponctuation musicale à l’ensemble du programme.

DALTIN SYMPHONIC

Ce programme et ce projet ont aussi une vocation pédagogique, celle de présenter un répertoire métissé par nos différentes sources personnelles d’inspiration musicales (classique, jazz, world music…), la découverte également d’un instrumentarium varié entre les différents instruments de l’orchestre (cordes, percussions, vents) et ceux du Trio (accordéon, bandonéon, accordina, contrebasse, percussions).
Les trois musiciens du Trio partagent leur activité musicale entre une pratique artistique scénique et une activité d’enseignement au sein d’Ecoles de musique, d’Ecoles de musiques improvisées, CRR et Pôle Supérieur.

Les arrangements ont été pensés afin de pouvoir s’adapter à des ensembles à géométrie variable allant du quintette à cordes, à l’orchestre de chambre jusqu’à l’orchestre symphonique. Le but étant de pouvoir toucher le plus large public possible (orchestres universitaires, orchestres de conservatoire, orchestres semiprofessionnel et ensembles professionnels).

Le partage artistique et humain sont les axes de ce projet, qui a pour but de proposer un travail et une réflexion sur un répertoire original, d’aborder l’improvisation, développer ainsi un travail de groupe avec une écoute différente, appréhender de nouveaux langages musicaux, d’autres esthétiques musicales avec en point final une restitution publique.

La première de ce projet a eu lieu le 14 avril 2015 au Théâtre National de Tunis avec l’Orchestre Symphonique Tunisien dirigé par Hafedh Makhni, ce projet a été soutenu par le Ministère de la Culture Tunisien et le Conservatoire de musique de Tunis.